L'équipe est renforcée durant l'été par les arrivées de Gilles Rousset (Sochaux), d'Aziz Bouderbala (Racing) et du meneur de jeu de Brest, le Paraguayen Roberto Cabanas. Olympique Lyonnais - Effectif détaillé 20/21 | Transfermarkt Les buteurs : Bouderbala (6), Bouafia (5), Bursac (3).Championnat D1 : 16e sur 20. Le staff : Bernard Lacombe (entr. Championnat D1 : 11e sur 20. Les départs de Jean Tigana et de Bruno Ngotty laissent un vide dans l’équipe mais Guy Stéphan, promu aux commandes de l’OL, tente de garder la bonne dynamique. Pour les premiers pas de son président dans l’élite, le club rhodanien se réserve une affiche de choix contre l’OM, au stade de Gerland. Championnat D2 : 7e sur 18 (groupe B). Les buteurs : Caveglia (10), Kanouté (6), Job (5), Bravo (4). L’effectif : Chauveau, De Rocco – Bruno, Desbouillons, Ferri, Furlan, Marais, J. Müller, Olio, Vargoz – Chiesa, Fournier, Moizan, Monteilh, Tigana – Lubin, Maroc, N’Dioro, Nikolic, Solomenko, Xuereb. Duel d'équipes en difficulté en ce moment pour ouvrir cette 11e journée de Premier League. Toutes les rencontres de l'OM saison 1989/1990 en détail: L'illusion aura a été de courte durée mais le peuple marseillais s'est plu à y croire. Arrivé à la présidence du club un an auparavant, Ravet démissionne en janvier 1983. Maintenu de justesse dans l’élite la saison précédente après avoir dû disputer les barrages, l’OL attaque les eighties avec l’intention de se sortir de la crise. Côté recrutement, un certain Simo Nikolic débarque et fera fureur dès sa première saison entre Rhône et Saône (meilleur buteur avec 21 buts). Face à l’OM des Papin, Tigana et Waddle, les hommes de Raymond Domenech vont sombrer (1-4). Une défaite de plus au compteur et l’OL se retrouve 15e. Coupe de France : éliminé en 1/8 de finale par le FC Nantes (0-0 puis 4-4). Ligue 1 Uber Eats - Fiche club officiel - OL - Ligue de Football Professionnel - Effectif Des choix payants puisque l’OL ne perd plus et assure son maintien. Il y fait ses preuves en montrant qu’il est un attaquant prolifique et attire, de ce fait, de nouvelles écuries italiennes, d’abord Casertana, puis Reggiana et enfin la Juventus de Turin en 1990. Les choses vont rapidement d’assombrir. Chronologie Saison précédente Saison suivante modifier La saison 1990-1991 de l' Olympique lyonnais est la quarante-et-unième de l'histoire du club. Le point de non-retour intervient après une performance affligeante livrée contre Thonon (0-0), au sortir de laquelle Charles Mighirian décide sur le champ de licencier l’ancien stéphanois Lacuesta pour « carences personnelles et professionnelles ». Stade Brest 29 at a glance: The compact squad overview with all players and data in the season Overall statistics of current season. L’ambiance se détériore. Lors de cette saison, Lille a obtenu 11 victoires, 17 matchs nuls et 10 défaites. OL (Olympique Lyonnais) : retrouvez toutes les informations sur le club, le calendrier, les résultats, le palmarès, les statistiques mais aussi l'effectif. La compétition a eu lieu du 6 août 2004 au 28 mai 2005 . Staff : Raymond Domenech (entr. L'OL renoue avec la coupe d'Europe, mais de manière bien éphémère. La saison est marquée par un drame : le 3 février, Luc Borelli décède tragiquement dans un accident de voiture. Côté finances, le dépôt de bilan rôde. L'entraîneur de l'équipe est Raymond Domenech . Timorés en ce début d'exercice, les Violets enchainent deux résultats nuls (0-0 contre l'AJ Auxerre et 1-1 face à l'OGC Nice) avant un fringant réveil au Stadium contre l'OL (3-1). Mais la crise est trop profonde et le challenge est perdu d’avance. Il n'a pas manqué grand-chose pour que l'accord se concrétise. Menacé de relégation en troisième division, Lyon est au bord de d’une nouvelle crise. Une phrase en lien direct avec ce projet qu’il met en place dès son intronisation : « OL-Europe ». Une défaite 1-7 à domicile contre Sochaux va exacerber les tensions qui règnent au sein du groupe. Il connaît des hauts, comme le 1000e match de l’histoire du club remporté contre Montpellier (2-0), mais surtout des très bas, à l’image du derby perdu à Geoffroy-Guichard (4-0) pour la première apparition en pros de Joël Fréchet, qui établira le record de précocité d’un Gone dans l’élite (quinze ans et onze mois). Le Staff : Guy Stephan (entraîneur), François Bracci (adjoint), Robert Duverne (prépateur physique). Les buteurs : Caveglia (17), Grassi et Job (6), Cocard (4). Effectif Tottenham Hotspur Cette page montre la vue détaillée de l’effectif actuel. Après avoir sorti en 1/32 de finale, les Suédois d'Östers Växjö grâce à un but de Rémi Garde à l'aller (1-0) et une réalisation de Stéphane Roche au retour (1-1), Le club va s'incliner deux fois au tour suivant face aux Turcs de Trabzonspor, en encaissant 8 buts, dont 4 dans un stade de Gerland acquis à la cause des visiteurs.Le club a du mal à confirmer son nouveau statut et, malgré les recrutements de Ben Mabrouck (Bordeaux) et Fernandez-Léal (CD Castellon, ESP), l’OL achève la saison à une peu glorieuse 16ème place à égalité avec Sochaux et avec seulement deux points d'avance sur Rennes, premier relégable. Une déculotté qui met un terme définitif à l’euphorie post-promotion. L'effectif : Breton, Olmeta - Anselmini, Amoros, Bes, Billong,  Colacicco, Debrosse, Flachez, Laville, Marcelo, Moulin, N'Gotty - Chavrondier, Deplace,  Gava, Roche, Roy,  Pelé - Abou, Debbah, Delamontagne, Maurice, Rivenet. Membres fondateurs; Trophée VICAT- OL ANG’ELLES; Organigramme; Où nous rencontrer? Championnat D1 : 16e sur 20. C’était convenu : de la même façon qu’il n’était pas immédiatement remonté en D1 après avoir été relégué en D2, l’OL n’allait pas jouer d’entrée les premiers rôles pour son retour dans l’élite. Dans le même temps Eric Roy (Toulon) et Marcelo, défenseur central des Corinthians endossent également la tenue olympienne.L'OL retrouve un second souffle d'autant que plusieurs pépites du centre de formation s'installent dans le groupe, à l'image du défenseur central Florent Laville et de la révélation de la saison, Florian Maurice (7 buts). Mais l’OL déchante très vite. Coupe de la Ligue : défaite en finale face à Metz (0-0, 5-4 TAB). L’équipe est attrayante et l’engouement populaire autour d’elle est visible un soir de derby contre l’ASSE à Gerland (1-1), où un record d’affluence (48 852 spectateurs) est établi, record de France à l’époque. Marcel Le Borgne lui succède mais l’opération se solde par un énième échec en barrages, pour la troisième fois en quatre ans. Si la première partie de championnat est encourageante (14 matchs sans défaite), la fin de saison est ratée à l'image du derby perdu 2-0 à Gerland. Sur le terrain, Alain Caveglia débarque dans son club formateur qui perd rapidement sur blessure son attaquant vedette, Florian Maurice (rupture du talon d’Achille). Nouzaret est viré et est remplacé par un inconnu, Denis Papas. € 2. Une fois de plus, le climat se tend, jusqu’à avoir un impact sur la vie du club. Le club ne débourse pas à tout va et reste dans la continuité de l’exercice précédent, avec malgré tout l’envie « de faire mieux que la saison passée », affirme son entraîneur. Le staff : Robert Nouzaret (entr. Sonny Anderson fait honneur à sa réputation et termine meilleur buteur du championnat avec 23 réalisations. Les buteurs : Nikolic (19 buts), Emon (6), Moizan (4). L’OL termine 16e et rate sa saison. Un peu plus tôt dans la saison, l’affaire « Olmeta-Sassus » avait poussé le portier lyonnais vers la sortie et favorisé l’arrivée au club du gardien de but de l’AS Saint-Etienne, un certain Grégory Coupet. L'effectif : Breton, Rousset - Anselmini, Billong, Fugier, Knapp, N'Gotty, Pfannkuch - Ben Mabrouk, Bes, Chavrondier, Debrosse, Deplace, Fernandez-Léal, Garde, Genesio, Lassagne, Roche - Baré, Bouafia, Bouderbala, Bursac, Cabanas, Masson, Rivenet. Equipe Pro, tous les joueurs de l'Olympique de Marseille de la saison 1989/1990 Buteuses et compos d'équipes des matchs de l'OL cette saison : Les matchs de préparation de la saison sont à suivre sur le post des matchs de la saison 2019-2020, reprise chamboulée à cause de la pandémie de Covid-19. Outre le désastre sportif, l’institution est en péril au niveau financier. Jean Tigana decide de quitter l'ol et Aulas et recrute un nouvel entraîneur. Coupe de France : éliminé en 1/8 de finale par l’Olympique de Marseille (3-0 puis 2-2). La saison n’est pas de tout repos pour le groupe lyonnais. Mais le mal est fait et Robert Nouzaret prend les commandes de l’équipe. ), Fleury Di Nallo (directeur sportif). Mais son ascension ne fait que commencer…. ), Jacques Santini (directeur sportif), Robert Duverne (prépateur physique). Championnat D2 : 1er sur 18 (groupe B). Coupe de l’UEFA : éliminé en ¼ de finale par Bologne (3-0, 0-2). Le staff : Raymond Domenech (entr.) Les buteurs : Kabongo (32), C. García (13), Bouafia (11). Fort de son retour parmi l'élite, l'OL profite de cette décennie pour renouer avec la Coupe d'Europe et confirmer ses ambitions sur la scène nationale. L’effectif : Breton, Lemasson – Alliel, Cabanel, Corian, Fugier, Guichard, Knapp, Lassagne, N’Gotty, Zago – Benstiti, Colin, Ferez, Fréchet, Garde, Genesio, Roche, Valke – Ben Yahia, Bouafia, D. Durix, C. García, Kabongo. LTDPSG vous propose tous les chiffres clés à connaître avant le coup d’envoi de la rencontre de la seizième journée de Ligue 1 2020-2021, entre le LOSC et le Paris Saint-Germain au Stade Pierre-Mauroy, ce dimanche 20 décembre à 21h. Pour pallier les départs de Raymond Domenech et du capitaine emblématique Rémi Garde pour Strasbourg, le président Jean-Michel Aulas réalise l'un des plus beaux recrutements de l'histoire du club : Jean Tigana prend les rênes de l'équipe fanion et favorise l'arrivée de trois stars marseillaises : Abedi Pelé, Pascal Olmeta et Manuel Amoros. Chants; Statuts et règlement intérieur; OL Féminin. Dans un climat plus stable, l’OL poursuit sur la voie de la sagesse et dégraisse en grande partie son effectif. ), Robert Duverne (prépateur physique). En championnat, l’équipe renforcée par Vikash Dhorasoo (Le Havre) et Marco Grassi (Rennes), s’invite sur le podium de première division et grimpe sur la 3e marche synonyme de tour préliminaire en Champions League.En Coupe d'Europe, les Lyonnais réalisent des exploits mémorables, se qualifiant, pour la première fois, pour les 1/4 de finale de la Coupe de l’UEFA en sortant notamment le FC Bruges. … L'effectif : Olmeta, Breton - Amoros, Anselmini, Billong, Flachez, Laville, Marcelo, N'Gotty, Sassus - Delamontagne, Deplace, Gava, Genesio, Giuly, Roche, Roy, - Abou, Bardon, Debbah, Maurice, Paille, Rivenet. Lille a également marqué 39 buts, et encaissé 37 buts. Coupe de France : éliminé en 1/32 de finale par Istres (1-1, 3-4 TAB). Le staff : Robert Nouzaret (entr.). Coupe Intertoto : vainqueur face à Montpellier HSC (1-0, 2-3)   et Bernard Lacombe (Directeur Sportif). Le président lyonnais dégraisse l’effectif (Chiesa, Domergue, Emon) et mise sur quelques jeunes issus du centre de formation pour insuffler une nouvelle dynamique. Il faut dire qu’un homme ambitieux pointe le bout de son nez. Depuis la fin des années 1990, seulement 15 joueurs sont passés par l'OL et par Saint-Etienne. Eliminé par Mulhouse en pré-barrage d’accession (2-1). « Lyon, ville européenne ». Coupe de l'UEFA : éliminé en 1/16 de finale par Trabzonspor (3-4, 4-1). L’OL sort malgré tout la tête haute à l’image de son parcours en Coupe de l’UEFA qui révèle plusieurs gones (Giuly, Bardon, Devaux) et permet d’éliminer les Portugais de Farense et surtout les Italiens de la Lazio de Rome après une victoire historique dans la capitale romaine sur deux buts de Giuly et Assadourian (0-2). OL Ang’Elles. Mais des luttes d’influences en interne perturbent l’élan sportif. L’international congolais est attendu comme le messie, celui qui pourra redonner vie à un club qui stagne depuis trop longtemps dans l’antichambre du football hexagonal. Entretemps, le public lyonnais avait réclamé la démission de Jean Perrot, son président. Coupe de France : éliminé en 1/32 de finale par Brest (3-1). La communauté du Racing Club de Strasbourg vous fait vivre sa passion au jour le jour: articles, photos, stade, historique, joueurs. jusqu’en octobre 1987), Denis Papas (entr. Cette deuxième saison en D1 est marquée par la victoire à Geoffroy-Guichard sur un but contre son camp de Sylvain Kastendeuch (0-1) et surtout par une dernière journée décisive : les Lyonnais se qualifient en terminant 5ème du championnat, après une ultime victoire face aux Girondins de Bordeaux, où Aziz Bouderbala fait chavirer un stade de Gerland plein comme un oeuf en inscrivant le but de la victoire à la 76e minute (1-0). L’OL est prêt à passer un cap. L’effectif : Breton, Topalovic – Bajeot, Ferri, Fugier, Goursat, Guichard, Havet, Nono, Robin – Benstiti, F. Durix, Fournier, Fréchet, Garde, Gauge, Genesio – Ben Yahia, Constantinian, N’Domba, Orts, Priou, Remark, Sadi Wa, Sevcenko. L'effectif : Coupet, Nadon - Anselmini, Bellisi, Carteron, Charpenet, Delmotte, Devaux, Laville, H. Fournier, Uras - Bak, Bassila, Bravo, Fouret, Linarès, Malbranque, Morestin, Pedros, Senoussi, Violeau - Caveglia, Cocard, Bardon, Giuly, Job, Kanouté. Maintenu de justesse dans l’élite la saison précédente après avoir dû disputer les barrages, l’OL attaque les eighties avec l’intention de se sortir de la crise. L’effectif : Breton, Lemasson – Alliel, Bajeot, Cabanel, Corian, Fugier, Guichard, Havet, N’Gotty, Nono, Zago – Benstiti, F. Durix, Fournier, Fréchet, Garde, Gauge, Genesio, Valke – Ben Yahia, Kabongo, N’Domba, Orts, Priou, Sadi Wa, Sevcenko. Un espoir de courte durée puisque les Rhodaniens tombent face à Mulhouse et passeront une saison de plus en D2. Le club termine 8e de D1 et manque de peu une qualification européenne. des gardiens), Robert Duverne (prépateur physique). Les buteurs : Cabanas (9), Masson (5), Bouafia et Bouderbala (4). Coupe de France : éliminé en 1/4 de finale par Monaco (1-3). Dans les années 80, le club passe par tous les états : la relégation en D2 en 1983 et les doutes sur son avenir jusqu’à reprise en main par Jean-Michel Aulas et le retour parmi l’élite en 1989. ), Robert Duverne (prépateur physique). Coupe de France : éliminé en 1/32 de finale par Nîmes (1-0). 1 : C’est face à Lille, le 12 juin 1971, que le Paris Saint-Germain a lire la suite Tout commence bien avec l’ouverture du score précoce signée Nikolic mais les Racingmen inversent la tendance (3-1). Le sérieux revient au sein de la maison OL. C’est dans cette optique qu’il décide de faire appel à deux anciens tauliers de la maison : Raymond Domenech et Bernard Lacombe. En Coupe de France, les affaires lyonnaises ne s'arrangent pas et les coéquipiers de Pascal Olmeta sont sortis en 1/16 de finale par le club de D2 du Stade Lavallois. Coupe de France : éliminé en 1/8 de finale par Toulouse (3-1 puis 1-0). ), Jacques Santini (directeur sportif), José Broissart (adj. Malgré sa volonté d’atteindre une situation d’équilibre financier, Charles Mighirian, sur les conseils de Robert Herbin, fait de gros efforts en terme de recrutement. Coupe de France : éliminé en 1/32 de finale par Pont-Saint Esprit (1-0). Les coéquipiers de Pascal Olmeta cèdent de peu en 1/8 de finale face aux Anglais de Nottingham Forrest mais ont ouvert aux campagnes futures. Un peu de temps allait s’avérer essentiel avant que le club ne puisse se mettre à la hauteur de ses ambitions. à partir de mars 1988). L'équipe est renforcée durant l'été par les arrivées de Gilles Rousset (Sochaux), d'Aziz Bouderbala (Racing) et du meneur de jeu de Brest, le Paraguayen Roberto Cabanas. à partir de novembre 1981). Championnat D1 : 5ème sur 20 avec 41 points (qualifié en Coupe de l'UEFA).Coupe de France : éliminé en 1/32 de finale par le SCO d'Angers (2-0). La meilleure affluence de spectateurs à domicile à été obtenue lors du match entre Lille et Marseille qui a rassemblé 19155 spectateurs. Statistiques complètes de l'effectif du Lyon lors de la saison 2020/2021.