Tous les Stéphanois paraissent nerveux, fébriles, excédés. Déporté sur la gauche, il tire instantanément avec précision. Il n'est pas un spécialiste du jeu de tête. 2:29. Puis Piazza tombe à son tour, vaincu par les crampes et les coups. UEFA Champions League 1976/1977Info. Entraîneur: Valery Lobanovski. Pessimiste Ange Vert. Rembob'Ina : Saint-Etienne - Dynamo Kiev 1976. Quand Lopez recevait une passe à la main de Curkovic qui d'ailleurs effectua un minimum de dégagements au pied, Hervé Revelli se tenait déjà dans les 18 mètres adverses, dans bien des cas en compagnie de son garde du corps Rechko et du libéro Fomienko. Ces images d'avant-prolongations resteront dans les mémoires de tous les spectateurs et téléspectateurs de l'époque. Ouverture du score pour le Dynamo Kiev grâce à un but de Dominique BATHENAY contre son camp. A Geoffroy-Guichard, Robert Herbin enferme ses joueurs entre quatre murs. Meer informatie... Pinterest. Le mercato ne vous suffit pas ? Il file balle au pied et élimine Lopez, le dernier défenseur, d’une petite feinte. Fin de l'entraînement, Sarramagna fonce tête baissée vers les vestiaires. C’est un spectacle qui ne s’écrit pas, car on ne peut traduire l'émotion, les coups de cœur aussi fortement que les spectateurs les ont ressentis ce soir-là. Mais la foule, qui s’abandonne, l’oblige à se relever. Les Stéphanois, couchés, assis, le visage dans les mains, les yeux cernés, paraissent au bout des limites de la résistance humaine. Le 29 mars, La Chaîne Parlementaire va proposer la première rediffusion de l'exploit des Verts de 1976 face au Dynamo Kiev. Les faits du MatchUne ville, un stade. En ce moment, il se fait violence et Robby ne le lâche pas. Christian Lopez l'appelle plusieurs fois et Larqué secoue la tête: "Je ne peux pas, j'ai mal"Un trop plein d'amertume l'amène à la confession: "Ma défaillance physique est une surprise. Plus loin Curko dit: "Qu'est-ce que ça peut faire si Rocheteau ne joue pas ? Borussia M. 2. Larqué, qui est le plus marqué, lors du premier entraînement après le match, à part, mains dans les poches de son survêtement, traîne les pieds, tourne en rond. ASSE vs Dynamo KIEV 1976 - 17-03-1976 Quart de Finale Coupe des Clubs Champions. Ils semblent au contraire énervés, agacés, impatients. Patrick Revelli l'a prouvé: il a la classe"Patrick Revelli hausse les épaules, il fait de l'ironie, la voix est mal assurée: "Tout le monde dans cette équipe a maintenant sa place bien déterminée. C'est presque une certitude: l'ASSE serrera les rangs jusqu'au 17. Deux minutes plus tard, Larqué expédie un tir-canon. Mais il redresse le ballon dans un effort désespéré et centre en retrait. Personnellement, je suis allé au-delà de mes possibilités physiques. Ils ont deux buts à remonter encaissés au match aller qui s est terminé sur une défaite 2-0. Il reste que M. Gonella ne voulut pas voir le pénalty de la 102e minute. Blokhine n'est pas homme à rater ce genre de duel. Rejko est lobé. Car il est indiscutable qu'il y eut une communion entre ce public tout acquis et les joueurs. Et les Stéphanois se chamaillent en attendant l'exutoire: le choc, délivrance des passions mal contenues. pour que ça ne dénote pas un climat entretenu sciemment. Live. Il possède un pied gauche magique et cela suffit à faire de lui un footballeur talentueux. Je crois que le dispositif défensif n'a pas été assez équilibré." J'en ai marre ! Les Soviétiques, plus fatigués qu'on pouvait le penser, se montrent incapables de coordonner leurs actions. L'ASSE prépare son coup de commando.- Sarra, tu dors , Sarra bats-toi. Cela concerne Saint-Étienne et moi. Au rappel de l’arbitre, c’est une équipe encore groggy mais régénérée moralement qui s’élance pour le rush final. Et puis, je l'ai vue arriver, cette balle. Dimanche à 21 heures sur LCP-AN. Il est le Ballon d'Or et un buteur expérimenté. Maîtres du ballon la plupart du temps, face à 11 adversaires très vite repliés dans leur camp, comment les Stéphanois tels qu'on les connaît pouvaient-ils prendre à défaut les Soviétiques, littéralement barricadés ? Partager. Ce n'est vraiment pas une préparation idéale." Pas question de pouvoir geler le jeu devant le pressing incessant des diables verts. Il fignole, tente de crocheter à nouveau Lopez, revenu à toutes jambes. On en arrive alors à cette fabuleuse 65e minute qui restera historique dans les annales du club.Oleg Blokhine, en position de contre, a récupéré le ballon sur l'aile droite. Le dernier quart d'heure de ce match au couteau, Hitchcock lui-même ne l'aurait pas désavoué. Feuille de AS Saint-Étienne - Dynamo Kiev, Quart de finale Retour Coupe des clubs champions européens (1975-1976). Son frère Hervé, s'est précipité, attirant à lui deux défenseurs. L'exercice est classique à Saint-Etienne, mais l'agressivité est inhabituelle. Aussitôt, Herbin l'a colmatée. Avant même que la Caravelle spéciale d'Air France ne se pose dans la nuit sur l'aéroport de Bouthéon, des premières conversations entre les joueurs font croire que l'irrémédiable n'a pas été commis. C'est l'ASSE qui s'énerve, danse d'un pied sur l'autre, tourne en rond an voyant arriver le Dynamo Kiev. MAGIQUE !!!!! 03.03.1976 - 1975-1976 European Champion Clubs' Cup Quarter Final 1st Leg Dinamo Kiev 2-0 AS Saint-Etienne Le but au bout du pied. Un retard de deux buts ne constitue pas en effet un handicap insurmontable dans cette forme de compétition. Il est signé du Président de la République, Valéry Giscard d'Estaing. La première compétition continentale à laquelle participe l'ASSE est la coupe Latine, qui mettait aux prises en fin de saison les clubs champions fraîchement sacrés d'Espagne, d'Italie, du Portugal et de France, et dont c'était la dernière édition en 1957. Jacques Santini le remplace. L'ASSE trouve alors son second souffle dans un stade en délire. A 20 mètres, dans l’axe du but, Larqué se précipite sur le ballon. Herbin conseille, encourage. De même, Blokhine et Onitchenko participaient activement au travail défensif. Il fallut attendre le second but pour voir les Soviétiques abandonner cette prudence habituelle, dont il ne faudrait pas oublier qu'elle leur avait toujours réussi jusqu'ici, y compris dans les deux matchs contre le Bayern. ASSE et Kiev, acte 2: Le match qui fit la légende... La feuille de matchMercredi 17 mars 1976 - Coupe d'Europe des Clubs Champions - Stade Geoffroy-GuichardQuart de finale retour: ASSE 3-0 Dynamo Kiev (ap)Spectateurs: 37.737 - Arbitre : M. Gonella (Italie)Buteurs: Hervé Revelli (64e), Larqué (71e) et Rocheteau (112e)ASSE: Curkovic - Janvion, Piazza, Lopez, Farison - Larqué (Santini 80e), Bathenay, Synaeghel - Rocheteau, H. Revelli, Sarramagna (P. Revelli 46e). Ligue des champions - Suivez en live la rencontre de Football opposant AS Saint-Etienne et Dynamo Kiev. Competitions. Revivez ce match légendaire de Saint Etienne avec les commentaires de l'époque ! Sur coup-franc, Larqué efface sa dette du match aller. INA LCP - VENDREDI 4 AVRIL À 14 H 00 - MAGAZINE Les mines sont grises lors du retour de la campagne de Russie début mars. Un mot d'ordre adopté à l'unanimité: préserver l'unité. Le but s’ouvre devant lui à 50 mètres, avec le seul Ivan Curkovic, qui a toutefois réduit l'angle, pour le défendre. Et l'entraînement devient pénible. La rédaction. L'ASSE vient de renverser le Dynamo Kiev en quart de finale retour de la Coupe d'Europe des clubs champions. Je voulais sortir avant les prolongations. Les filets tremblent. Evidemment, si les Verts passent le cap des quarts de finale, les problèmes s'atténueront d'eux-mêmes. Ils ont été admirables et Kiev a été assommé. L’erreur fatale… Lopez lui souffle le ballon. Le 17 mars 1976, le Chaudron s'enflammait pour l'un des plus gros moments de l'histoire de Saint-Etienne. Michel Bezbakh. L’année 1976 est sans doute la plus belle et la plus cruelle pour les supporters stéphanois les plus âgés. A coups de souffrance, de douleur, de sueur, ils tiennent tête dans un premier temps aux assauts de Soviétiques, soudain revigorés. Il s'agit de la rencontre contre Kiev en quart de finale retour de la Coupe d'Europe des Champions. Ensuite, l'entrée en jeu de Patrick Revelli permit d'élargir le champ de jeu et le danger se rapprocha du but de Rudakov qui eut à repousser des centres plus précis, des tirs très durs, notamment de Larqué, et vit passer, au ras du poteau deux essais de Piazza et Farison avant la 64e minute. [Histoire] 17 mars 1976 : ASSE-Kiev : 3-0. Fin de la première prolongation.Et puis, voilà la 112e minute. Dès lors, l'occupation du terrain fut plus équilibrée, mais les meilleurs mouvements furent à metttre au crédit des Stéphanois. En face, Rudakov m'a paru énorme dans sa cage. Le match vient de basculer du côté français, Ils ont ditRobert Herbin: "J’avais dans l’idée que nous pouvions détraquer l’ordinateur de Kiev, nous possédions une petite chance de succès. Et tout leur réussit. Les Soviétiques, froids, calculateurs, n’ont pas le loisir de raisonner. Hervé Revelli, qui devait faire un grand match dans un rôle très difficile à la pointe du combat, la plupart du temps dos au but adverse, et à la lutte sur toutes les balles aériennes, parfois victorieusement, avait pour charge de remiser en retrait ou de dévier comme il excelle à le faire. Robby dit trop souvent: "Mes joueurs vont bousculer les Soviétiques." Publié le 26/03/20. Qualifiée pour les quarts de finales de la Coupe d’Europe des Clubs Champions, le sort lui attribue le Dynamo de Kiev qui la dynamite 2-0 à l’aller à Simferopol. Le jeu reprend sur le même mode: calme soviétique, pression stéphanoise. Poty, le toubib, Chassagne et Filliol, les masseurs, vont de l’un à l’autre. Robby martèle ces mots: "Je juge mon équipe dans son ensemble. Il y avait plus de 37.000 spectateurs dans ce stade fort bien conçu pour le football, jusque sur les toits, ce qui est fort dangereux mais tellement révélateur de la ferveur verte... Les Stéphanois euphoriques, les Soviétiques abattus. Elle n'a pas lieu. 0-0 à la mi-temps. Janvion a des crampes. A force de marcher, il a été oublié. Et d'un revers, comme on le fait au tennis-ballon, il assura le coup et prépara la suite. Kiev, l’exploit d’une génération. Et ce regard glacial qui dévisage, fixe et pénètre jusqu'à l'insoutenable. LOIRE - WEBM@G ASSE-Dynamo Kiev 1976 : dans les coulisses d'un match mythique . Changement de décor pourtant à Saint-Étienne. Passé les fêtes de fin d’année, les Verts s’attaquent à un gros morceau au printemps 1976. Saint-Étienne transformée par l'impatience. - Christian, tu fais n'importe quoi !Paroles qui claquent. ASSE KIEV 1976. D’autant que Rudakov, l’immense gardien du Dynamo (1,92 m) réussit le sans-faute. News. Il aurait fallu qu'ils marquent 4 buts en 25 minutes pour espérer se qualifier. calendar_today. Battu 2-0 au match aller, Saint-Etienne réalise un authentique exploit au retour. Les Verts regagnent les vestiaires comme à regret. Ils sont venus de partout, de Saint-Étienne, de la région, des 4 coins de France, pour gagner leur match, gagner un peu celui des Verts. Alors, un formidable sursaut d'orgueil est prévisible. La Coupe des clubs champions européens 1975-1976 est une compétition de football réunissant les meilleurs clubs européens. Cette page retrace l'historique de l'AS Saint-Étienne lors des compétitions européennes de football. L'analyse tactique du matchUne nouvelle fois, les Stéphanois se sont mis à l'heure hollandaise: c'est-à-dire à la pratique d'un pressing constant qui consiste à faire jouer l'adversaire dans son propre camp. séléctionnez une date pour un autre éphéméride Il faut serrer les dents.Hervé Revelli devient capitaine. D'autant que l'arbitre italien avait oublié de siffler un pénalty pour fauchage d'Onitchenko par Bathenay à la 102e et privé les Ukrainiens d'une seconde chance de but. Je pensais être prêt. Images hallucinantes. Sa position, et la fixation permanente de deux adversairs facilitèrent les percées dans l'axe central où s'illustrèrent Piazza, Farison, auteur de deux tirs dans le cadre, ainsi que Jean-Michel Larqué jusqu'à la mi-temps. Le Dynamo résiste bien. Qualifiée pour les quarts de finales de la Coupe d’Europe des Clubs Champions, le sort lui attribue le Dynamo de Kiev qui la dynamite 2-0 à l’aller à Simferopol. Quelques joueurs s'en mêlent, approuvent leur entraîneur par des gestes significatifs, donnent de la voix et interpellent à leur tour Sarramagna: "Sarra, fais attention, ce n'est vraiment pas possible", Ambiance tendue à l'entraînement peu avant la rencontre décisive face à Kiev. Un séisme a été enregistré, les fondations ont légèrement tremblé. La promesse d'un match combat chargé de violence. Après cette flambée initiale, l'ASSE éprouve légitimement le besoin de souffler. Rocheteau lui indique un espace sur la droite, Larqué brosse la balle de l’intérieur et le ballon part, comme téléguidé. ASSE KIEV 1976. "Non chérie, ce n'est pas ce que tu crois !". Robert Herbin s'acharne sur sa tête de Turc du jour: Christian Sarramagna. L'ASSE vient de repousser les limites du possible.Le monstre soviétique est abattu et il ne comprend pas. Pendant ce temps-là, l'ambiance n'est pas très joyeuse non plus dans la salle des soins. Car personne ne se laissera rattraper au score.Larqué doit quitter le terrain à la 80e minute à cause d’une contracture. April 30. Nous sommes tous responsables". Dans les vestiaires, les Verts, concentrés à l’extrême, blêmes, silencieux, entendent les clameurs. Herbin vient de sortir du bureau du Président Rocher. C'est comme si le tonnerre éclatait dans le stade. Silence et discipline. Kiev en profite pour lancer quelques flèches mais Curkovic sort le grand jeu notamment sur un tir de Matvienko. Seuls deux changements sont possibles à l'époque. 29/03/2020. Mais on continue à me balader d'un poste à l'autre. Surtout de la part de Jean-Michel Larqué qui est au centre de la mini-crise stéphanoise, vite étouffée. A la reprise, Patrick Revelli remplace Sarramagna, blessé à la cheville. Durant le repos, les spécialistes font la grimace mais il n'est pas un spectateur pour se résoudre à l'élimination. Une agitation nouvelle qui tranche brutalement avec le calme plat de la fameuse sérénité stéphanoise. Re-voir l'exploit historique des Verts de 1976 portés par Robert Herbin, leur entraîneur légendaire, qui nous a quittés récemment. Coupe Latine. Fußball Youtube Sport. Voetbal Youtube Sport. Estimait-il qu'il aurait fait un véritable cadeau aux Ukrainiens s'il avait sanctionné la faute ou craignait-il la réaction du public ? World Cup UEFA Champions League UEFA Europa League Copa America European Championship UEFA Nations League WC Qualification Europe Euro U21 Euro U19 FIFA World Cup qualification ... Dinamo Kiev 2 - 1 Bayern Munich 02.03.1977, 11:00. C'est une attitude typiquement stéphanoise. Les meilleures offres pour ONZE HORS-SERIE HS n°1 # 1976 # ASSE/DYNAMO KIEV AVEC POSTER GEANT SAINT-ETIENNE sont sur eBay Comparez les prix et les spécificités des produits neufs et d'occasion Pleins d'articles en livraison gratuite! Éloignons les doutes et trouvons de la force dans la confiance collective. En quarts de finale, ils défient le Dynamo Kiev du Ballon d’Or Oleg Blokhine. La domination stéphanoise est totale, souveraine, beaucoup plus massive et spectaculaire que celle du Dynamo à Simferopol. Une mini-tempête, certainement provoquée volontairement. Farison, qui a abandonné le marquage d'Onitchenko, pique au centre et tire dans la foulée. S'ensuit alors, une inoubliable ovation qui ne s'arrête que 8 minutes après. ), l'Ange Vert Son troisième grand retournement l'ASSE le réussit en quarts de finale de la C1 1975-1976, après un 2-0 contre le froid et Oleg Blokhine. Il élimine d'un dribble long Trochkine, à quelques centimètres de la ligne de but. Club Brugge. Vous attendez de pouvoir revivre notre bonne vieille Ligue 1 ? Les Soviétiques sentent la panique les gagner. Quelques accusations sévères au détour de considérations techniques.

Sportive Plus Laval, Mélissa Da Costa, Citation Soleil Islam, Vegeta Blue Evolution Dokkan, Arrondissement De Yaoundé 6, Cartes Shom Papier, Sans Aucun Doute Synonyme,