Lorsque les golfeurs arpentent les verts du Country Club of Montreal, soupçonnent-ils que leur sport y est pratiqué depuis plus de 110 ans?

Le promoteur et pharmacien Georges-Aimé Simard a acquis du cultivateur Joseph David, le 9 juin 1900, une terre de 3 arpents 5 perches et 13 pieds de large par environ 30 arpents de profondeur et ce, pour 10 500 $. Cette propriété avait comme bornes le fleuve Saint-Laurent à une extrémité et le chemin de la Pinière à l’autre, et s’y trouvait une maison de pierres.

Georges-Aimé Simard a acheté systématiquement, sur une période d’environ 40 ans, toutes les terres de ce qui composera la ville de Préville à sa fondation en 1948. Il épouse en 1905 Antoinette Boyer, la petite-fille d’un autre propriétaire terrien qui avait eu pour projet, dans les années 1870, le lotissement de l’autre bout de Saint-Lambert, entre le cimetière et le chemin Tiffin.

En février 1903, Monsieur Simard louait officiellement pour 10 ans la même terre au Victoria Golf Country Club. Il conservait une bande de terrain à être utilisée par le Montreal Polo Club, entre la voie ferrée du Grand Tronc, qui coupait alors la terre (le boulevard Queen actuel), et les bâtiments agricoles; les deux clubs partageant les voies d’accès. Le loyer était de 500 $ pour les 5 premières années, puis de 800 $ pour les 5 suivantes. De plus, le Country Club était tenu de payer les 2/3 des taxes municipales et scolaires. Le locateur s’engageait à y ériger un pavillon (bungalow ou club house) d’une valeur ne dépassant pas 3 400 $, et duquel la location lui rapporterait une somme supplémentaire de 340 $ annuellement.

Il semble, selon The Montreal Daily Star, que le club occupait les lieux avant le bail de 1903 puisque dans un article de novembre 1902, il est déjà question de la construction du pavillon, comprenant une salle à manger et 15 chambres à coucher. Le Ladies club house était installé dans la maison de pierres qu’avait occupée la famille David. À cette époque, le club comptait 150 membres, les frais d’adhésion de même que les frais annuels étaient de 10 $, et 5 $ pour les dames.Riverside 005-Ranelagh country Club-0133

Le Victoria Golf Country Club sera dissous en 1908; en mars 1911, Georges-Aimé Simard vendait la propriété au Country Club of Montreal. La transaction s’élevait cette fois à 90 000 $. L’endroit a aussi porté le nom de Ranelagh Golf Links, nom donné à la petite gare de tramway qui desservit le club dès septembre 1911.

Le Country Club of Montreal a agrandi le pavillon vers 1913. Celui-ci sera détruit par un incendie en septembre 1933. Aussitôt reconstruit, il sera à nouveau la proie des flammes en 1951. De son côté, la Ville de Saint-Lambert inaugurait en 1935 le golf municipal de 9 trous sur un terrain récupéré pour non-paiement de taxes. Le Saint Lambert Golf Club avait été incorporé en 1931, notamment à la demande du commerçant J. L. Taylor et de l’avocat Ariste Brossard.