Depuis près de 80 ans, la Maison Marsil fait partie des actifs de la Ville de Saint-Lambert. C’est en effet en 1935 que la maison a été saisie, après avoir été pendant plus d’un siècle la propriété d’une dynastie importante de Saint-Lambert, la famille Mercille.

La maison Marsil vers 1890 (Source : Société d'histoire Mouillepied)

La maison Marsil vers 1890 (Source : Société d’histoire Mouillepied)

Cette famille avait acquis, au fil des ans, plusieurs terres qui, une fois unifiées, avaient créé la plus grande propriété de Saint-Lambert à l’époque, jusqu’à son lotissement au tournant du XXe siècle, s’étendant en gros depuis l’avenue Notre-Dame jusqu’à l’avenue de Merton. La terre d’origine des Marcil/Mercille est celle où se situe aujourd’hui la maison en pierres des champs du 505 chemin Riverside, à l’angle de l’avenue Pine, connue aujourd’hui sous le nom de maison Mercille.

Quant à la maison Marsil, un temps connue comme Musée Marsil, il n’est pas aisé d’en établir une datation. Dans un acte de 1803, on mentionne une vieille maison en pierres, ce qui peut laisser croire qu’une nouvelle ait été subséquemment construite sur le même site. Toutefois, il est aussi possible qu’une maison, datant de la seconde moitié du XVIIIe siècle, ait subi des réparations majeures il y a deux cents ans.

La maison a une valeur historique indéniable non seulement par son aspect architectural. Elle a aussi joué un rôle social important, ayant logé la première chapelle catholique de la municipalité en 1887, soit quatre ans avant la construction de la chapelle-école voisine, sur le terrain du futur couvent, et sept ans avant l’érection canonique de la paroisse Saint-Lambert en 1894.

Après son acquisition par la Ville de Saint-Lambert, la maison a été occupée par plusieurs locataires successifs avant d’accueillir le Musée Marsil qui fut inauguré en 1979 et qui allait servir à divers types d’expositions. La vieille maison dut subir d’importants travaux de mise aux normes muséologiques, gracieusement fournis par les employés de la compagnie Pratt & Whitney Canada. En 2006, le musée changeait de vocation et devenait le Musée du costume et du textile du Québec, avant de déménager en 2012 au Marché Bonsecours à Montréal, laissant le bâtiment inoccupé.

La maison Marsil a été reconnue bien culturel par le Ministère des Affaires culturelles du Québec en 1974. Depuis l’automne 2012, elle est classée en vertu des dispositions de la nouvelle loi sur le patrimoine culturel. Elle a pu, à ce titre, bénéficier en 2014 d’une subvention pour sa restauration, dans la mesure où elle continue à être utilisée à des fins culturelles.

Yves Guillet (2014)