Category: Publications

Cahiers d’histoire

Au fil des ans, la Société d’histoire Mouillepied a publié des cahiers d’articles.

  • Cahier # 13 – Saint-Lambert et le rail (2010 – 64 pages)
  • Cahier # 12 – La santé : santé publique; histoire des pharmacies; l’hôpital de Saint-Lambert; Préville et l’assistance publique (2005 – 44 pages)
  • Cahier # 11 – la fusion de Préville à Saint-Lambert; les services de la petite enfance; la montée Tiffin; des sources de l’histoire lambertoise (2004 – 40 pages)
  • Cahier # 10 – recueil des chroniques publiées entre 1997 et 2001 dans le Bulletin de la ville de Saint-Lambert (2003 – 76 pages)
  • Cahier # 9 – Saint-Lambert : de la communauté rurale à la ville de banlieue (2002 – 56 pages)
  • Cahier # 8 – l’Académie de ballet; la coutume de Paris; des noms de lieux; le lotissement; la paroisse luthérienne (1997 – 44 pages)
  • Cahier # 7 – la maison Marsil (2e partie); le Toastmistress Club; la Waterman; la maison Auclair (2e partie); le marécage du quartier Dulwich; la recherche dans les archives notariales (1993 – 48 pages)
  • Cahier # 6 – la maison O’Donnell; les tramways; le chemin Riverside au fil des ans; le St. Lambert Women’s Club (1990 – 44 pages)
  • Cahier # 5 – la plage; l’histoire de la musique; la maison Auclair (1ère partie); le chemin du Souvenir (avenue Birch); la société d’horticulture (2e partie) (1987 – 44 pages)
  • Cahier # 4 – les écoles catholiques; la fondation de la paroisse Saint-Lambert; les écoles protestantes; le centre commercial; la société d’horticulture (1ère partie) (1984 – 52 pages)
  • Cahier # 3 – les limites de Saint-Lambert; la population; Préville; la Voie maritime du Saint-Laurent; la toponymie (3e partie); l’avenue Lorne; la paroisse anglicane (2e partie); les règlements sur les chiens (1982 – 40 pages)
  • Cahier # 2 – l’île à la Pierre (île Moffatt); la maison Sharpe; un procès au XVIIe siècle; le fleuve et la plage; la paroisse anglicane (1ère partie); les paroissiens du Mouillepied au début du XVIIIe siècle; la toponymie (2e partie); la première école (1981 – 40 pages)
  • Cahier # 1 – souvenirs de Norma Stanley; les habitants du Mouillepied; la United Church; la toponymie (1ère partie); la maison Marsil (1ère partie); le fort Saint-Lambert; les limites municipales; Louis Bétournay, le premier maire; la corvette St. Lambert (1980 – 40 pages).

Chacun de ces cahiers est en vente au coût de 5 $ (sauf le # 13 qui est 6 $) à la société d’histoire et à la Librairie Le Fureteur.

Saint-Lambert au fil des ans / Saint-Lambert Through the Years 1857-2007

Pour les 150 ans de l’incorporation municipale de Saint-Lambert, la Société d’histoire Mouillepied a publié un livre intitulé Saint-Lambert au fil des ans/Saint-Lambert Through the Years 1857-2007.  Fort de ses 263 pages, largement illustré, l’ouvrage collectif (en français ou en anglais, selon la langue des auteurs) présente l’histoire lambertoise sous divers thèmes :

  • Partie 1 – Territoire et bâti – Saint-Lambert dans le temps et l’espace; l’architecture résidentielle
  • Partie 2 – Économie et communications : Le pont victoria; les tramways; population et société; artisans et marchands
  • Partie 3 – Religion : la paroisse Saint-Lambert; le patrimoine religieux
  • Partie 4 – Éducation : les écoles anglophones; les soeurs des Saints-Noms de Jésus et de Marie; l’enseignement pour anglophones au couvent; les Clercs de Saint-Viateur
  • Partie 5 – Politique : quelques maires; la bataille de l’île Notre-Dame en 1963
  • Partie 6 – Vie communautaire : les arts et les lettres; la société d’horticulture; la vie sportive
  • Partie 7 – Souvenirs d’époque : divers témoignages sur quelques associations ou familles lambertoises.

Le livre est en vente au coût de 40 $ à la société d’histoire et à la librairie Le Fureteur.

St_L_couv_230507

Circuit patrimonial du village

L’année du 150e anniversaire a permis la réalisation d’un circuit patrimonial du village. La borne le présentant est installée dans le parc du Village, face au commerce Taylor. Ce circuit peut se faire aisément à pied, amenant le visiteur à se déplacer dans un rayon d’au plus un demi kilomètre. Il présente notamment les bâtiments significatifs toujours présents dans les environs, mais aussi certains édifices qui ont été démolis au fil des ans, notamment le kiosque à musique du parc Gordon ou le cinéma Astor.

Ce circuit est appuyé par un livret qu’on peut se procurer à la société d’histoire et à la Librairie Le Fureteur.